• Slidebg
  • Slidebg
  • Slidebg
  • Slidebg
  • Slidebg
  • Slidebg

"THE CHILDHOOD'S GREENTOWER"
Paris La Défense 2007
France
DATE : March 30-31 2007
LOCATION : Institut de France, Salle Comtesse de Caen
THEMA : Stage 1 for the Grand Prix d'Architecture 2007
LINKS : http://www.academie-des-beaux-arts.fr
EN PLEIN COEUR DE LA STRUCTURE URBAINE DE PARIS LA DEFENSE

Le site choisi pour implanter l’établissement consacré à l’éveil de la petite enfance est une parcelle étroite située au pied de la tour Gan et de la fontaine de Sakis ouvrant la perspective sur l’Esplanade de la Défense depuis l’avenue Charles de Gaulle. C’est un site symbolique qui questionne les 3 défis critiques à résoudre dans ce quartier d’affaires : la multifonctionnalité, la mixité sociale et la densité urbaine.
Alors qu’une densification verticale accrue se profile à la Défense pour l’horizon 2020 renforçant ainsi son identité tertiaire, ce site semble très propice pour accueillir les enfants de la population active travaillant dans ce quartier et pour les sensibiliser par immersion totale au gaspillage de l’énergie, de l’utilisation du sol et de l’eau.

UNE TOUR ECOLOGIQUE AUTO-SUFFISANTE

Le parti architectural choisi est celui de la densité et de l’intégration des énergies renouvelables en vue de s’inscrire dans la logique du développement durable. Ce nouvel établissement humain se développe donc sous forme d’une tour effilée dont l’emprise au sol n’est que de 20 mètres carrés pour une hauteur de 94 mètres. La programmation se décline en paliers. En effet, de 2 à 5 ans, plus l’enfant évolue, plus il accède aux étages supérieurs lui proposant ainsi des modes d’éveil et de découvertes de plus en plus élaborés et interactifs. La programmation est compacte et s’articule autour des circulations verticales (ascenseur, escaliers et toboggans) sous la forme de volumes végétalistes en porte-à-faux. C’est une véritable ode à la gravité mais aussi un extraordinaire paysage vertical contemporain de jardins suspendus. La structure triangulée et auto-statique permet en effet de décrocher les volumes et d’offrir aux enfants des vues exceptionnelles sur leur milieu urbain.
Chaque entité, quel soit un espace d’exposition, de jeu, ou d’éducation, possède ainsi sa propre expression architecturale. C’est donc un organigramme construit sur lequel est visible depuis l’espace public l’évolution des 45 enfants. Afin de les éduquer au plus jeune âge au respect de la planète, le projet est de Haute Qualité Environnementale et intègre les énergies douces les plus performantes :

• 1. Les jardins suspendus : Ils sont placés sur des balcons plantés alimentés en substrats par compostage des déchets organiques produits par les habitants de la tour. Ces jardins et cette biomasse offrent aussi une niche écologique à la faune et la flore environnante et devient un lieu riche à l’observation de la nature en plein centre urbain.

• 2. Le ruban éolien : Il est composé de 200 éoliennes et dirigé en direction des vents dominants afin de produire 100% de l’énergie électrique nécessaire au bon fonctionnement du centre. L’énergie créée est répartie vers tous les étages par ce ruban énergétique. Ce dernier distribue également toutes les informations via un réseau de fibres optiques entres les différents volumes et permet de projeter numériquement les bases de données informatiques.

• 3. Les façades à tubes photovoltaïques : Ces tubes rythmant les façades latérales en verre emmagasinent l’énergie solaire et répartit l’énergie calorifique dans l’établissement entre le jour et la nuit permettant à cette tour verte d’être complètement auto-suffisante

POUR UN EQUIPEMENT LUDIQUE DE DECOUVERTES

La tour écologique pour l’éveil de la petite enfance est tout d’abord un immense terrain de jeu vertical ouvert sur la ville. De bas en haut, les enfants évoluent en effet de l’appréhension à la création par des ateliers initiatiques qui leur font découvrir les cinq grands thèmes de l’éveil : l’éveil à la peinture, l’éveil aux chansons, l’éveil à la manipulation, l’éveil à la cuisine et l’éveil aux spectacles. De 2 à 5 ans, ils développeront ainsi leurs sensibilités sensorielles et motrices. Leur sociabilité se forgera dans un cadre hautement respectueux qui régénère l’environnement plutôt que de simplement le protéger faisant ainsi de ces jeunes 45 enfants de bons citoyens acteurs de leur biotope.